Partager:

Comment le changement de température de couleur (CCT) de l'éclairage LED affecte-t-il le comportement des élèves ?

Le Groupe Prilux et l'Ecole Internationale San Patricio Toledo signent un accord pour réaliser une étude sur la façon dont le changement de température de couleur (TCC) de l'éclairage LED affecte le comportement des élèves.


Le Groupe Prilux et l'Ecole Internationale San Patricio Toledo signent un accord pour réaliser une étude sur la façon dont le changement de température de couleur (TCC) de l'éclairage LED affecte le comportement des élèves.

La technologie de changement de température de couleur WAS et le système de contrôle intégré au service des étudiants

 

Le Groupe Prilux et l'Ecole Internationale San Patricio Toledo ont signé un accord par lequel ils vont mener une étude sur la façon dont le changement de température de couleur (CCT) de l'éclairage LED affecte le comportement des élèves pendant la journée scolaire. Un projet d'éclairage centré sur l'être humain (HLC), qui vise à améliorer les performances d'apprentissage.

La lumière est un élément fondamental de l'espace d'enseignement et son utilisation doit donc être soigneusement planifiée. Savoir ce dont l'élève a besoin pour développer un équilibre avec l'environnement lumineux devient un élément prioritaire lors de l'établissement du type d'éclairage.

Les conditions d'éclairage, en fonction de l'apport de lumière naturelle qu'il y a à chaque instant dans la classe et de l'activité à réaliser, ont un impact direct sur la qualité visuelle, le confort personnel, le comportement, l'apprentissage et les performances scolaires des élèves.

 

A cet effet, le Groupe Prilux a installé une série de luminaires avec technologie de changement de température de couleur WAS et un système de contrôle intégré avec des scènes programmées en fonction de l'activité à réaliser dans la salle de classe.

 

L'étude sera réalisée dans 2 classes de 5ª de primaire de l'École Internationale San Patricio Toledo et aura une durée de 8 mois. Tout au long de l'année académique 2018-2019, le bureau d'orientation spécialisé réalisera plusieurs tests psychométriques avec des indicateurs tels que la vitesse et la compréhension de lecture, la concentration, le nombre d'erreurs en arithmétique et orthographe... auxquels s'ajoutent les mesures subjectives des enseignants, l'amélioration de la participation, le niveau d'alerte, la concentration, le silence...

 

Le domaine médical de l'optométrie participe également à l'étude pour voir s'ils améliorent les maladies liées à la vue. A la fin du cours, l'objectif est d'évaluer l'expérience acquise avec les changements mesurés, par rapport aux tests de l'année initiale et de l'année précédente.